L’automne se prépare en nageant

  • , actualisé le
  • par Paolo

Plein air

Les baigneurs de septembre sont plus nombreux que jamais. Les piscines ferment, le lac et le Rhône restent ouverts et gratuits

Profitant de l’été indien, de nombreux baigneurs savourent les eaux du Rhône.
Image : Laurent Guiraud

À dix jours du premier jour de l’automne, tous les indicateurs sont au beau fixe estival. L’eau du lac affiche un confortable 22 degrés, la température du Rhône s’aligne sur les mêmes valeurs, qui ne sont plus tout à fait saisonnières

La Buvette de la Pointe de la Jonction, tenue par Iago et Claire. Crédit photo : Laurent Guiraud

Les plages éphémères en bois indigène (du mélèze qui vieillit bien) sont généreusement occupées. Soixante personnes à 18 h en aval du pont de Sous-Terre, au pied des falaises de Saint-Jean

Le ponton sur le Rhône proche du pont de Sous-Terre, très apprécié des baigneurs. Crédit photo : Laurent Guiraud

Article complet paru sur le de la Tribune de Genève | Mardi 11 septembre 2018 | Par Thierry Mertenat

Version imprimable de cet article Version imprimable