Une quinzaine sur les violences sexuelles et les relations de genre

  • , actualisé le
  • par OR

La Maison de Quartier de St-Jean et le GRAAV présentent :

COMMUNIQUE DE PRESSE

Après plus de 18 mois de travail aussi intensif qu’enrichissant, les membres du GRAAV (Groupe de réflexion et d’action autour de la violence), la Maison de Quartier de St-Jean, ainsi que tous les partenaires de la quinzaine sont fiers de vous présenter le programme de :

« Une quinzaine sur les violences sexuelles et les relations de genre », qui se déroulera du 24 septembre au 14 octobre 2007, dans le quartier St-Jean-Charmilles.

Au cours de la première quinzaine proposée par le GRAAV (Ni Hérisson, Ni Paillasson - sept.à oct. 2005), nous nous sommes trouvés confrontés très rapidement à la thématique des abus sexuels et des relations garçons-filles et hommes-femmes. Le caractère d’urgence, que l’actualité et les faits divers de plus en plus nombreux nous ont fait ressentir, nous a poussé à nous lancer dans un projet d’envergure dont la concrétisation se trouve aujourd’hui sous vos yeux.

Au sein du réseau s’occupant de la jeunesse dans le quartier, à la Maison de Quartier, comme au Cycle de Cayla notamment, nous constatons régulièrement depuis près de trois ans une dégradation manifeste des relations de genre, toutes générations confondues, avec pour conséquence l’accroissement des violences, y compris sexuelles.

Le GRAAV a donc décidé de mobiliser un maximum de partenaires pour tenter de réagir face à cette problématique : Action Innocence, Viol-Secours, la troupe de théâtre d’intervention sociale "Le Caméléon", le Forum St-Jean-Charmilles, le CO Cayla, "Image-Santé-Société" (future fondation créée par Eva Saro), la FAS’e (Fondation pour l’Animation Socio-Culturelle), la Bibliothèque municipale de St-Jean ainsi que la Ville de Genève. La Loterie Romande et la Ville de Genève ont soutenu financièrement le montage du projet, qui a vu le jour sous le patronage de la Commission Suisse pour l’UNESCO.

Nous visons, au travers de cet événement, à déconstruire les a-priori et les stéréotypes qui accompagnent souvent l’évocation des violences sexuelles et la problématique des différences de genre. Nous cherchons aussi à proposer aux différentes populations visées (des enfants aux aînés) des modèles alternatifs à ceux en vigueur (machisme, disqualification, etc.) permettant de viser à un mieux vivre ensemble.

La cohérence de la programmation devrait nous permettre de contribuer à rétablir le dialogue et le respect entre sexes, tout en permettant de bien appréhender l’importance de ce dialogue et de ce respect.

La visée locale, à l’échelle de St-Jean-Charmilles, permettra de développer un travail à long terme, clair, cohérent et en lien direct avec les besoins des habitants. C’est pourquoi nous souhaitons ancrer cette quinzaine dans la réalité du quartier en proposant des collaborations entre intervenants extérieurs et membres du GRAAV.

En bref, pour le GRAAV et ses partenaires, il s’agit de :

- Favoriser la prise de conscience des habitants (jeunes et moins jeunes) quand à la problématique des violences sexuelles et des relations de genre.
- Développer l’esprit critique face aux stéréotypes et raccourcis qui biaisent les relations entre genres.
- Favoriser un dialogue ouvert, constructif et respectueux.
- Donner de la formation et de l’information aux habitants et professionnels du quartier.
- Atteindre toutes les populations par des activités adaptées.
- Développer et renforcer le travail de réseau au sein du quartier.
- Offrir des opportunités d’interventions aux partenaires de la quinzaine.
- Être proactif, en tant que groupe de réflexion et d’action, face à une problématique en émergence.

Nous sommes fiers de pouvoir vous présenter le programme « Tout public » de la quinzaine dans le livret que vous trouverez en annexe. Soulignons cependant que de nombreux événements ne figurent pas dans les pages de ce programme. Citons par exemple :

* Le travail mené par Action Innocence et le CO Cayla avec une classe dès le mois d’avril 2007, qui se poursuivra jusqu’au début de la quinzaine, avec l’objectif de demander aux ados de travailler sur la manière dont eux communiqueraient sur les dangers de l’Internet. Affiches, poèmes, rap... une énorme matière est d’ores et déjà en cours de réalisation. Comment communiquer pour et par les ados...
* Le GRAAV a co-financé une création du théâtre du Caméléon, intitulée "Parlez-moi d’amour", qui sera jouée pour toutes les classes de 8 et 9è du CO Cayla. Le Service Santé Jeunesse, avec la collaboration du GRAAV et du Caméléon, a mis sur pied un dossier pédagogique complet qui permettra à un collectif de professionnels de prendre, suite à la pièce, 1h30 pour discuter avec les élèves de ce qu’ils auront vécu durant le spectacle : une action de prévention de proximité, qui trouve tout son sens dans le lien entre les adolescents et les adultes, acteurs et auteurs d’un même quartier, jouant ainsi le rôle de projet-pilote.
* 18 classes du CEC Nicolas-Bouvier pourront suivre un atelier intitulé "Images et Viol-ences", animé par Eva Saro de l’Association Future Fondation "images-santé-société" (evasaro bluewin.ch) et Sandra Muri de l’Association Viol-Secours (sandra.muri viol-secours.ch). "Images et Viol-ences" est un atelier adaptable qui permet d’aborder les questions de santé et de société avec des outils pratiques. Le but ? Sensibiliser les élèves aux messages des médias et leur permettre de mieux se repérer.
* Une journée de formation, à destination des professionnels qui sont en prise avec les mineurs, tous corps de métier confondus : travailleurs sociaux, enseignants, ludothécaires, bibliothécaires, animateurs-trices parascolaires, professionnels de la santé, policiers, responsables de services municipaux et cantonaux, etc. comprenant notamment une conférence du Dr. Jean-Yves Hayez, une table ronde de partenaires professionnels de proximité et 5 ateliers d’échange et de formation.
*etc.

Sauf indication dans le descriptif des événements, le public n’a qu’à utiliser le bulletin d’inscription de la dernière page du programme et nous le renvoyer par courrier, fax, e-mail (formulaire en ligne disponible sur le www.mqsj.ch).

Par ailleurs, le site internet de la maison de quartier de St-Jean abrite le site propre à la quinzaine, qui voit s’ajouter régulièrement des nouvelles, du matériel didactique et/ou informatif à télécharger, ainsi que l’ensemble du programme de la quinzaine...Bienvenue !

Contacts :
c/o MQ Saint-Jean - 8. Ch. Fr. Furet - 1203 Genève
Tél. : 022 418 91 50 - Fax : 022 418 91 51 - Courriel : info mqsj.ch
Web : www.mqsj.ch
Sébastien Gendre, coordinateur : portable : 079 449 55 54

Version imprimable de cet article Version imprimable

Documents joints