Beach-Volley aux Ouches ?

1 |

  • , actualisé le
  • par OR

A Monsieur Manuel Tornare Maire de la Ville de Genève

Pétition

Pour l’aménagement d’un terrain de beach volley sur l’esplanade jouxtant le préau de l’école primaire des Ouches, avenue Henri Golay, 1203 Genève.

Monsieur le Maire,

Les soussignés demandent que soit évaluée la faisabilité de l’aménagement d’un terrain de beach volley sur l’esplanade jouxtant le préau de l’école primaire des Ouches.

Le volley ball est un sport collectif intéressant à plusieurs titres pour favoriser l’animation du quartier.
C’est un sport d’équipe sans confrontation directe, qui peut se jouer par des équipes de deux à six joueurs, dont la popularité ne cesse de croître et qui attire de plus en plus de jeunes.

L’intérêt d’une telle installation dans le quartier des Ouches est de diversifier l’aménagement des places de jeux. Citons par exemple le terrain de basket/foot de la rue Camille Martin, le terrain de foot de Jean-Treina, le futur parc des Charmilles avec des espaces de détente et de promenades et enfin le parc de l’ancienne école d’horticulture avec sa pataugeoire et sa roseraie.

Deux écoles de formation de volley ball parmi les trois plus importantes du canton sont situées sur la Ville de Genève et contribuent par ailleurs au développement de ce sport. Elles s’entraînent régulièrement dans les salles de gymnastiques des écoles de Henry Dunant (Genève-Elite) et des Ouches (Etoile-Genève).

Version imprimable de cet article Version imprimable

Documents joints

Vos commentaires

  • Le 23 mai 2006 à 11:58, par OR En réponse à : Beach-Volley aux Ouches ?

    Comment est née l’idée de proposer une terrain de Beach-volley aux Ouches ?

    Le 13 mai 2005 lors d’une rencontre informelle entre un des responsables du club de volley d’Etoile-Genève avec Madame Simone Irminger concernant la disponibilité de la salle de gymnastique de la nouvelle école des Ouches, surgit l’idée d’aménager une surface de volley dans le préau ou dans le petit parc bordant l’avenue Henri Golay.

    Pour faire suite à cet entretien , le service des écoles est chargé de prendre contact avec le représentant d’Etoile-Genève pour examiner la faisabilité de ce projet de création d’un terrain de beach-volley à l’école des Ouches. Ce projet est jugé intéressant, dans la mesure où il peut faire sortir de la monoculture du foot et Madame Simone Irminger est prête à le soutenir sous réserve des contraintes techniques et financières.

    De l’idée à la l’étude de faisabilité ...

    Une rencontre avec le service des écoles est alors organisée fin juin sur le chantier de l’école, avec le projet d’organiser une rencontre avec les habitants, les élèves et maîtres en début d’automne 2005.

    Malheureusement, le plan d’aménagement du préau avance, en oubliant de prendre en compte l’idée de créé un terrain de beach-volley. Le représentant d’Etoile-Genève est invité à une réunion le 10 avril 2006. A ce moment, il apparait que l’installation d’un terrain de beach-volley est du ressort du service des sports et en aucun cas à la charge du service des écoles.

    L’étude de faisabilité d’installer un beach-volley suit son cours ...

    Une pétition, lancée début avril 2006, avait déjà récolté près de 550 signatures de riverains et d’habitants du quartier en 10 jours.

    Le représentant d’Etoile-Genève sollicite un rendez-vous avec M Hédiger conseiller administratif en charge du service des sports ; la rencontre a lieu également le 24 avril.

    M. Hediger n’a actuellement pas de crédit prévu ou à disposition pour un aménagement sportif dans ce petit parc. Il conseille toutefois d’envoyer la pétition au conseil administratif, mais trouve également le projet très intéressant.

    Encore une entrevue a eu lieu le 10 mai au Service des écoles avec Mme Irminger et ses collaborateurs, et des représentants d’Etoile-Genève et de l’association d’habitants du quartier pour discuter de la faisabilité d’installer un terrain de beach-volley dans le périmètre des Ouches.

    Maintenant, la pétition va suivre son cours et le conseil administratif va prendre position après avoir consulté ses différents services.

    .... et l’aménagement du préau suit le sien...

    Lors de la séance du 24 avril, le groupe de travail sur l’aménagement du préau est réduit aux partenaires suivants : 2 membres représentants APE et Habitants, 2 représentants des élèves et deux représentants des enseignants, plus l’architecte de l’école et le service des écoles.

    Deux affaires à suivre ...