Rue de Saint-Jean : une belle réussite... mais des points noirs subsistent... L’évaluation du groupe zone 30 du Forum Démocratie participative

  • , actualisé le
  • par Nicolas

Après des mois et des mois de travaux, le nouvel aménagement de la rue de Saint-Jean a pu être inauguré en janvier 2014. Les habitants se réjouissent des nombreuses améliorations apportées et de la réussite visuelle de l’ensemble. Mais ils alertent aussi les autorités sur quelques lacunes constatées, les améliorations à apporter, et surtout, sur la vitesse toujours excessive et parfois très élevée des véhicules, et sur des dangers liés à certaines caractéristiques de la rue.

Le 20 janvier 2014, alors que se préparait l’inauguration de la rue de Saint-Jean (voir les photos), une délégation du Groupe zone 30 du Forum rencontrait Mme Giraud, responsable du Service de l’aménagement urbain et de la mobilité de la Ville de Genève, et trois de ses collaborateurs. Un grand merci à eux pour leur écoute attentive, les éclaircissements qu’ils ont pu apporter, et leur engagement à chercher les meilleures solutions possibles pour améliorer la sécurité des usagers de la rue.

Voici donc les éléments d’évaluation transmis par le Groupe zone 30, qui rejoignent bien des remarques transmises au Forum par des habitants, et, en italique, les mesures que la Ville envisage de prendre pour remédier aux problèmes constatés :

 Points positifs

• Fin des travaux.

• Cheminements piétonniers plus agréables.

• Trottoirs larges et esthétiques.

• Fleurs très belles en été.

• Revêtement phonoabsorbant efficace.

 Points critiques à améliorer

Limite de vitesse 30 km/h :

Non respectée, surtout dans la partie basse de la rue (observations des habitants). Même les bus TPG roulent trop vite, en particulier les bus vides rentrant au dépôt. Des mesures ont été faites par des habitants : 40-45 km/h en moyenne pour les voitures, 40 pour les bus. Mais, notamment en fin de journée, des vitesses bien au-delà de 50 km/h sont constatées.

Question sur l’installation d’un radar : ces questions sont en mains de la police. ⇒ Possibilité de lettre des habitants pour en faire la demande au magistrat cantonal, avec copie à la Ville.

Vitesses mesurées récemment (V85 = la vitesse en dessous de laquelle circulent 85% des véhicules observés) :
- 1. En direction des Délices : 43 km/h ; et pour les poids lourds (= véhicules TPG à 95%) = 38 km/h.
- 2. En direction du Devin-du-Village : 41 km/h (mesure à vérifier) ; pour les poids lourds : 39 km/h.

3000 véhicules/jour dans chaque sens.

Installation de bandes rugueuses ? Leur avantage est en même temps leur problème : elles font du bruit ⇒ ultime recours. La Ville prend note.

Carrefour St-Jean/Miléant :
Très dangereux ! Les bus à l’arrêt sont souvent dépassés, parfois par plusieurs voitures à la suite. Cela même si c’est formellement interdit… Une séparation visuelle des voies de circulation (bande continue, barrettes souples) serait nécessaire.

PICT2377 c1 petit

La Ville verra ce qu’il est possible de faire, sachant toutefois que pour mettre une séparation au milieu de la chaussée, il faut 6 m de largeur minimum.

Passages piétons devant l’école :
Il y en a deux, mais un seul est gardé par une patrouilleuse. Rien ne dirige les enfants vers le passage gardé. Configuration déconseillée par la police.

Mesure possible : sensibilisation des enfants à faire dans le cadre scolaire en début d’année. Problème soulevé : la configuration des deux passages risque de rendre la sensibilisation pas assez efficace sur la durée.

• Trottoir à l’entrée de la rue du Beulet :
Ce trottoir continu abaissé n’apporte qu’une fausse sécurité. Des potelets et un coussin berlinois sont nécessaires.

Mesure déjà prise : la Ville a fait la demande en autorisation de construire pour rétrécir l’entrée de la rue du Beulet par des épingles à vélos et un coussin berlinois. La réalisation est en attente compte tenu du calendrier de financement.

Entrée en zone 30 depuis les Délices :
N’est pas bien marquée. Absence de signalisation verticale (totem), une seule inscription « zone 30 » au sol.

Mesure déjà prise : le totem est en route ! L’inscription au sol de rappel « zone 30 » a été demandée, et est en attente de validation.
Des indications verticales supplémentaires sont certes possibles, mais en même temps la surabondance de signalisation n’est pas souhaitable, car inefficace.

Passage piéton de la crèche :
Absence d’éclairage propre ⇒ mauvaise visibilité.

La Ville prend note et verra ce qui est possible.

Fleurs au bord de la chaussée :
Magnifiques, mais trop hautes ! Elles rendent les enfants difficilement visibles, et les empêchent de voir, notamment à proximité du passage piéton.
Les fleurs n’étaient à l’origine prévues que pour une année. Le SEVE va reprendre la question suite aux réactions positives des habitants, mais en tenant compte des questions de sécurité. Mme Giraud s’informera de l’avancée de leur projet.

Revêtement devant l’école :
Pas de différenciation du revêtement (couleur) comme cela était pourtant prévu. Et une différence de niveaux insensible pour les véhicules.

Le problème est de garder le revêtement phonoabsorbant. Les motifs peints au sol sont prévus pour les zones 20. Quant aux seuils, ils sont possibles pour les bus, mais par pour les trolleybus.

Cases de stationnement rue de Miléant
Elles ont été supprimées, mais mal effacées. Les voitures stationnées causent des problèmes pour le croisement avec le bus 11.

La Ville va voir cela avec le service du Génie civil.

 Conclusions d’ensemble

La moyenne mesurée à 40 km/h montre que l’objectif 30 n’est pas atteint. Mais l’aménagement a quand même eu une certaine efficacité, cf. par rapport au reste de la Ville.

Le réaménagement, avec les moyens importants qui y ont été mis, est très réussi comme revalorisation de la rue. Les habitants en sont très heureux.

Version imprimable de cet article Version imprimable