Projet Pavillon Cayla : description

  • , actualisé le
  • par OR

 pavillon cayla « l’atelier vélo »

 insertion jeunes / 15 – 25 ans

 projet


Le Pavillon Cayla, situé à l’angle de l’avenue d’Aïre et du chemin William –Lescaze, est une des bâtisses témoins de l’exposition nationale de 1896. Elle fut déplacée brique par brique de Plainpalais à Saint-Jean, et, avant d’être squattée quelque temps, elle servit durant de nombreuses
années de loge au concierge du collège de Cayla.

Aujourd’hui, le Grand Conseil a donné son feu vert pour la vente de cet objet patrimonial, qui ne rapportera que quelques sous au canton. Mais pour le quartier, et pour l’histoire, cette vente représenterait
une grande perte. En effet, cette petite maison de conte de fée qu’on aimerait habiter fait rêver beaucoup de personnes qui la côtoient quotidiennement
(voir aussi « Julie et la maison hantée »). De ce fait, les habitants aimeraient la voir utile et animée, au service du quartier.


La dernière occupation éphémère du début de l’automne 2010 a ravivé cette volonté de faire revivre le Pavillon, et a mobilisé de nombreux acteurs du quartier et de la Ville de Genève. Ces personnes ont constitué le groupe de travail « Pavillon Cayla » avec le soutien du Forum1203.

L’objectif de ce collectif est de rénover cette maisonnette pour
réaliser un atelier-vélo ou « pavillon cycliste ». Aussi bien dans la phase
de rénovation que lors de son exploitation future, ce pavillon sera un lieu de participation, de socialisation et d’insertion de jeunes du quartier en
rupture de formation, qui offrira des « stages découvertes » et des petits jobs. C’est une manière enthousiasmante de restituer cette maisonnette
aux citoyens.

Ce projet se réaliserait en 2 étapes :
- 1. Le chantier de restauration, ouvrant des perspectives de découvertes des métiers de la construction, offrant des opportunités de stages et de petits jobs aux jeunes du quartier sous la conduite de maîtres socioprofessionnels.
- 2. L’installation d’un atelier vélo, offrant également des possibilités
de stages et de petits jobs. À la croisée de routes cyclables d’envergure,
la route n° 102 de « la Suisse à vélo », et la voie verte d’agglomération, une station de gonflage, une halte petite réparation et d’information serait un service aux citoyens du quartier et de passage. Il est aussi
prévu d’offrir aux citoyens un espace d’accompagnement pour l’entretien
de leur vélo, encourageant son utilisation et facilitant la mobilité douce, et un lieu de création de vélo à partir de pièces recyclées.



Aujourd’hui, le groupe de travail s’attelle à la recherche de partenaires
et de financements nécessaires à sa réalisation, notamment un crédit de rénovation, l’exploitation quant à elle devrait se passer de subvention. L’objectif est de convaincre les autorités de sauver cette bâtisse patrimoniale, et de soutenir le projet citoyen de réhabilitation. Il s’agit d’arrêter le processus de vente, afin d’ouvrir la voie à une mise en droit de superficie de cette parcelle, et de mettre tous les partenaires d’accord sur un programme de rénovation
et d’utilisation.

- dessin : sophie rogg
- photo : PL10378A

Version imprimable de cet article Version imprimable