Maison de quartier et processus participatif

3 |

  • , actualisé le
  • par OR

PROCESSUS PARTICIPATIF PDQ LA CONCORDE : VILLA LA CONCORDE

- Avril 2008 : un processus participatif s’engage sur La Concorde – périmètre de 28ha situé à cheval sur deux communes entre les avenues de l’Ain, d’Aïre et les voies CFF. C’est dans ce contexte qu’il s’agit de situer La Villa La Concorde, une des rares bâtisses patrimoniales, de surcroît en main publique. Dans l’image directrice La Concorde adoptée par le COPIL en mars 2010 (fiche 2), cette bâtisse a été identifiée avec la ferme Menut-Pellet comme deux éléments permettant de structurer le maillage des espaces publics du quartier, et il s’agit de les y inscrire de manière cohérente. Le projet est de définir de nouvelles affectations pour ces lieux.

- 26 janvier 2009 : l’ensemble des associations du quartier de la Concorde se réunit et décide de mettre en commun leur force autour des problématiques socioculturelles du quartier. L’association des habitants du quartier de La Concorde (AHQC) organise depuis de nombreuses années les fêtes estivales au Parc, celles du Bonhomme hiver, et d’autres activités ponctuelles. Ces associations décident, d’une part d’aller vers une fusion de leurs entités, et d’autre part de déléguer des membres bénévoles au sein du groupe de travail de l’écoquartier pour participer activement au volet « intégration des jeunes, équipements et espaces publics ».

- 15 juillet 2009 : M. le Maire, Rémy Pagani et le conseiller administratif Manuel Tornare invitent les habitants du groupe de travail de l’écoquartier pour une discussion au sujet de l’avenir de la ferme Menut-Pellet et de la Villa la Concorde, deux bâtiments patrimoniaux et emblématiques du quartier. La Ville attend une réponse pour louer la maison, et dans l’attente de celle-ci, les habitants s’engagent à remettre à la Ville des propositions pour l’affectation de la ferme Menut-Pellet, mais également de revenir avec des propositions dès la fin 2009 si la Ville devait ne pas arriver à louer la Villa au prix escompté, c’est à dire, CHF 400’000.- à 500’000.- annuels.

- 5 sept. 2009 : Un atelier-Forum est organisé dans le cadre du processus participatif par le Forum et les réflexions menées à cette occasion permettent de jeter les bases d’un projet socioculturel pour le quartier . Une quarantaine de personnes se réunissent et travaillent ensemble le temps d’une demi-journée.

- 16 février 2010 : Rencontre avec Mme Salerno et une délégation du groupe de travail « intégration des jeunes, équipements et espaces publics ». Le CA maintient son souhait de vouloir rentabiliser La Concorde pour un montant de l’ordre du demi-million annuel.

- 15 sept 2010 : Le projet de nouvelle affectation de la Villa La Concorde et de la ferme Menut-Pellet inscrit dans l’image directrice a été appuyé par une motion M-938 déposée par la majorité des partis représentés au Conseil Municipal (Verts, PS, PDC, UDC, Solidarités). Cette motion a sans cesse été reportée.


- 8 juillet 2011 : en pleine période de vacances, le Conseil administratif de la Ville de Genève prend une décision à huit clos sur un élément structurant du périmètre du PDQ encore à l’étude et assorti d’un processus participatif. Alexandre Breda, chef de service des pompes funèbres de la Ville de Genève, contacte le Forum pour solliciter une rencontre avec les habitants pour leur faire part de l’attribution de la Villa Concorde à son service.

- 12 juillet 2011 : Quelques habitants du groupe de travail « socioculturel la Concorde » présents durant les vacances se réunissent avec Alexandre Breda et le chef de cabinet d’Esther Alder, Jean Rossiaud, pour entendre la décision et les motivations du Conseil administratif, et prendre connaissance des projets pour l’occupation de la Villa. La Ville de Genève propose aux habitants de participer à l’intégration des futures activités des Pompes Funèbres au niveau local.

- 19 juillet 2011 : l’ensemble du quartier apprend par voie de presse l’attribution de la Villa La Concorde aux Pompes Funèbres..

- 25 août 2011 : en regard des débats et réactions importantes que suscite cette attribution, particulièrement sur la forme, mais également sur le choix de l’affectation, le groupe de pilotage du Forum décide qu’il faut proposer l’organisation d’une soirée-Forum – information et débat - avec les représentants du Conseil Administratif, les associations et habitants dans les meilleurs délais. Le Forum attend la position de l’association des habitants du quartier de la Concorde.

- 5 sept 2011 : l’AHQC avec ses membres du groupe de travail de l’écoquartier « intégration des jeunes, équipements et espaces publics » décide de soutenir et de participer à l’organisation de ce Forum dans le courant de l’automne. Ils souhaitent revenir aux termes de la motion M-938, et en font part au conseiller municipal du quartier de la Concorde, Mathias Buschbeck, qui fera, avec ses collègues membres du Forum, Marie Chappuis et Grégoire Carasso, une interpellation urgente au Conseil municipal du 13 et 14 septembre 2011. Des actions sont également préparées par l’AHQC pour dénoncer ce qu’ils considèrent comme un bradage de l’engagement citoyen - lire leur communiqué de presse.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Documents joints

Vos commentaires

  • Le 16 septembre 2011 à 14:00, par OR En réponse à : Villa Concorde et processus participatif

    Mesdames, Messieurs,

    j’ai suivit une partie du débat de mardi soir (13.09.2011) sur Léman Bleu et je suis contente de l’intérêt que vous avez porté à notre quartier.

    Notre quartier va presque double en population dans les années à venir. C’est maintenant qu’il faux agir pour être préparé dans le futur afin de pouvoir accueillir les nouveaux habitants (en grand partie des logements HBM pour familles).

    Je sait que certain pense que les "Bourges" de l’AHQC de la Concorde veulent tout avoir, mais ces privilégiés sont des familles chanceuses qui ont trouvé leur petit maison en étant inscrits dans les logements de la ville. Pas tous les combattants du quartier ou membres de la AHQC ont un grand jardin, la grande partie des habitants vivent dans des appartements et les jardins privative des chanceuses ne remplacent en rien des lieux de rencontre ou une maison pour notre quartier.

    Les habitants des immeubles "familia" savent que leur logement va bientôt disparaitre et être remplacé.
    Des places pour les jeunes manquent cruellement dans ce quartier en développement. Les maisons de quartier de St. Jean et Franchise sont débordées, Lyon 99 trouve que nous appartenons à Châtelaine, alors pas le droit d’utilisation pour tout ceux qui habitent du mauvais côté du chemin des Sport et en direction Châtelaine la même histoire, car nous n’appartenons pas à la commune de Vernier pour pouvoir louer certaines salles.

    En nom des habitants des HBM Ouches - Henri-Golay je vous prie de bien réfléchir sur vos décisions concernant le quartier Concorde-Ouches. Nous avons besoin aujourd’hui d’ infrastructures pour encadrer notre jeunesse en difficulté (selon recherches du groupe écoquartier nous avons un taux de chômage chez les jeunes très élevé pour une population de famille suisse moyen..... avec un grand nombre d’enfants. Dans nos logements il y a 80 appartements avec presque 200 enfants de tout âge) et de pouvoir accueillir les familles qui vont s’installer dans le futur ici.

    Nous avons besoins d’un grand soutien de votre part pour notre MQM (maison de quartier mobile) sur toute l’année. J’aimerais remercier à cette occasion le forum 1203, Sandrine Gillieron (UAC), Salvatore Veronica (SEJ) et tout son équipe pour le travaille fourni ces deux ans, mais qu’est-ce que va se passer dans le futur...

    Les habitant-e-s engagé-e-s sont fatigué-e-s de devoir se battre pour faire comprendre aux autorités que des forces de travail et un lieux adapté sont un besoin primordial dans ce quartier jusqu’à maintenant promis entre chaise et table, comme il y a quelques années dans l’école des Ouches, par M. Tornare et tous ses accompagnons. Nous avons besoin une garantie de soutien annuel et pas de promesse dans le vent.

    Qui sait, peut être ce mic-mac autour de la scandaleuse distribution de la villa de la Concorde, qui a bafoué l’engagement citoyen, va vous rendre compte qu’il faut prendre vos électeur-e-s plus au sérieux et de les inclure dans vos décisions.

    Les organisateur de la MQM sont tous des volontaires avec l’envie de rendre leur quartier plus conviviale.

    Vous trouverez des liens sur ce site concernant l’engagement des habitants pour le futur Écoquartier et de la villa de la Concorde avec sa roulotte = MQM (mis sur pied par les habitants).

    En espérant que dans le futur vous montrez plus de respect vis à vis de votre population et de leur engagement, je vous transmets, Mesdames et Messieurs les politiciens de tous les parties, mes salutations les meilleures

    Sabine Nagl (comité des Assouches, associations des habitants des nouveaux immeubles de la FED, Ouches-Henri-Golay - active dans l’écoquartier et AHQC)

  • Le 21 septembre 2011 à 19:53, par OR En réponse à : Villa Concorde et processus participatif

  • Le 22 septembre 2011 à 15:43, par Paolo En réponse à : Villa Concorde et processus participatif

    Un extrait de l’événement en vidéo
    Mercredi 21 septembre à 11h30 au parc de la Concorde
    L’ASSOCIATION DES HABITANTS S’EXPRIME SUR L’ATTRIBUTION DE LA VILLA CONCORDE
    L’association des habitants du quartier de la Concorde (AHQC) s’exprime mercredi 21 sept à 11h30 devant la presse sur l’attribution de la villa au service des pompes funèbres.